Agrobusiness : le Zimbabwe multiplie les stratégies pour attirer les investisseurs dans la culture du cannabis

Partagez l'info économique!!

Le Zimbabwe veut maximiser les recettes qu’il peut tirer dans la culture du cannabis. Pour ce faire, le gouvernement multiplie les stratégies pour attirer un nombre élevé d’investisseurs en procédant principalement à l’allègement de la règlementation dans la filière du cannabis grandissante.

Entre autres mesures, on compte l’abolition de la réglementation fixant la participation obligatoire de l’Etat zimbabwéen dans les compagnies opérant dans la filière. La conséquence directe est que les investisseurs privés  seront dorénavant les seuls propriétaires de leurs enseignes et peuvent installer leurs firmes sur l’ensemble du territoire zimbabwéen sans aucune exception.

Le gouvernement garantit l’allègement imminent de la mesure de restriction sur l’accès aux devises étrangères. Mais aussi, l’exécutif prend l’engagement d’assurer les droits de propriété des investisseurs en les protégeant contre l’expropriation de leurs exploitations.

Confiant quant à ces allègements, le Zimbabwe projette pour cette fin d’année 2021, des recettes de 1.25 milliard de dollars américains. Signalons que c’est depuis 2019 que ce pays a approuvé la culture du cannabis à des fins médicinales.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *