Assemblée nationale : l’organisation de la session extraordinaire requiert 12 millions USD

portaileco
Partagez l'info économique!!

Une somme estimée à plus 24 milliards de francs congolais soit l’équivalant de 12 millions de dollars américains a été demandée par le bureau d’âges de l’Assemblée nationale afin d’assurer la tenue pour une durée d’un mois de la session extraordinaire.

Ces informations ressortent d’un communiqué datant du 29 décembre 2020 signé par le président du bureau d’âges dont quelques élus nationaux confirment l’authenticité.

Dans cette correspondance transmise au Premier ministre Sylvestre Ilunga, le député national Mboko N’kodia a étalé toutes les dépenses auxquelles ledit budget demandé servira tout en se basant sur les articles 100 de la constitution et 105 du règlement intérieur relatifs aux droits des députés nationaux.

« En vertu des dispositions de l’article 116 de la constitution et de l’Arrêt noR.const 1438 du 15 décembre 2020 de la Cour Constitutionnelle, l’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire par sa décision no001 du 22 décembre 2020 ci-annexée, en vue de vider la pétition engagée contre le  questeur adjoint du bureau déchu et d’organiser les élections des membres du nouveau bureau définitif », lit-on dans la correspondance adresser au Chef du gouvernement.  

« Ainsi, pour faire face aux charges y relatives et aux droits des députés conformément aux prescrits de l’article 100 de la constitution et de l’article 105 du règlement intérieur, je vous transmets pour dispositions le budget de la dite session qui se chiffre à CDF 24 092 143 194,00 (francs congolais vingt-quatre milliards nonante-deux millions cent quarante-trois mille cent nonante-quatre) ».

Ces dépenses sont réparties de la manière suivante :

Budget de rémunérations : 6 964 932 119,00 CDF

Budget de fonctionnement : 16 112 221 075,00 CDF

Frais relatifs à l’organisation des élections du bureau définitif : 1 015 000 000,00 CDF

Notez que cette session extraordinaire à l’Assemblée nationale ira du 05 janvier au 03 février 2021.

Par Mechack Wabeno

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Covid : une étude démontre que les entreprises basées à Kinshasa sont les plus touchées

Partagez l'info économique!! On n’en parlera jamais assez. Les effets néfastes de la pandémie de Covid sur les entreprises sont énormes et avec la deuxième qui prend de l’ampleur en RDC, les craintes sont perceptibles. Une récente étude conjointement menée par la fédération des entreprises du Congo et ELAN RDC […]