CAF : Ahmad est accusé de détournement de fonds par la FIFA

Partagez l'info économique!!

Accusé de détournement des fonds, le président sortant de la Confédération Africaine de Football (CAF) et vice-président de la FIFA, Ahmad est suspendu de ses fonctions par la chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la FIFA. Une somme de 200 000 francs suisses (soit 185 000 euros) lui a été infligée.

C’est ce qu’a annoncé un communiqué publié lundi 23 novembre 2020 sur le site de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

« La chambre de jugement a par conséquent conclu que M. Ahmad avait enfreint les art.15 (devoir de loyauté), 20 (acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (abus de pouvoir de l’édition 2020 du code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’art. 28 (détournement de fonds) de son édition 2018 et a prononcé à son encontre une interdiction de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans. Il devra en outre s’acquitter d’une amende s’élevant à CHF 200 000 », note le communiqué.

Il sied de préciser que la décision motivée sera notifiée dans son intégralité à M. Ahmad sous 60 jours, conformément à l’article 78, al.2 du code d’éthique de la FIFA et sera ensuite publiée sur legal.fifa.com.

Par Gracia Bolengalio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *