CCE : l’indice d’emplois a augmenté de 0,8% en une semaine

portaileco
Partagez l'info économique!!

Le nombre d’emplois en RDC a connu une légère hausse dans l’intervalle d’une semaine. Cette augmentation est de l’ordre de 0,8%, indique le résumé de la réunion du comité de conjoncture économique de ce mardi 13 octobre présidé par le premier ministre Sylvestre Ilunga.

« Nous avons retenu de cette note de conjoncture qu’il y a eu une légère augmentation du nombre d’emplois, déclaré autour de 0,8 % d’une semaine à l’autre. Ce qui présage d’une reprise quoique timide », a déclaré Baudoin Mayo restituant le contenu de la note de conjoncture à la presse.

Dans cette note de conjoncture, on retient également une stabilité sur le marché de change, hormis de petites fluctuations dont les causes sont expliquées par le speaker de la CEE de ce mardi 13 octobre.

« On a aussi noté une stabilité sur le marché de change, quoiqu’il y ait légère accélération, 0,4% ou 0,6% au niveau du taux officiel. Au niveau du taux parallèle c’est 0,40%. Des frémissements dus à la rentrée scolaire essentiellement. Et aussi une crise au niveau de la brasserie de Mbuji-Mayi. Cette stabilité fait qu’il n’y ait pas eu d’inflation notable sur le marché », constate la note.

Toujours lors de cette réunion de conjoncture, les participants ont abordé la question de la liquidation de la BIAC (banque internationale d’Afrique au Congo), une décision de la Banque Centrale du Congo dont la banque commerciale était sous tutelle depuis 4 ans.

« La banque centrale a décidé depuis le 9 octobre de la liquidation de la BIAC et le groupe chargé de cette opération de liquidation est nommé », explique le compte rendu de JB Mayo.

La réunion de conjoncture économie est une séance de travail gouvernementale qui traite de la situation économique générale du pays. Présidé par le premier ministre, il regroupe autour de lui les ministres du Budget, du plan, de travail et prévoyance sociale, de l’économie nationale, du commerce extérieur, des mines, des finances, ainsi le gouverneur de la Banque Centrale du Congo. En cas de besoin, d’autres ministres peuvent y prendre part, de même que les organisations patronales.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : la MIBA reprend sa production ce mercredi 14 octobre

Partagez l'info économique!! Après plusieurs années d’arrêt des travaux, la Minière de Bakwanga (MIBA) reprend ses activités ce mercredi 14 octobre 2020. C’est ce qu’a annoncé l’Administrateur Directeur Général intérimaire de la MIBA,  Paulin Lukusa aux agents et cadres de cette entreprise spécialisée dans la production du diamant, après sa […]