COVID-19 : Afreximbank offre une facilité de découvert de 100 millions de dollars aux pays africains pour faciliter l’accès aux médicaments

portaileco
Partagez l'info économique!!

La banque africaine d’import-export (Afreximbank) offre une facilité de découvert de 100 millions de dollars américains aux pays africains pour leur faciliter l’accès aux médicaments. Cette facilité de découvert va permettre aux Etats africains de s’approvisionner rapidement en médicaments, kits de protection  et d’autres fournitures médicales pour faire face au Coronavirus.

Le financement annoncé par cette institution bancaire rassure ses Etats membres de recevoir, à des prix compétitifs, des consommables médicaux auprès de fournisseurs africains.

« Nous sommes conscients des défis auxquels de nombreuses économies africaines sont confrontées dans le cadre des efforts quotidiens qu’elles déploient pour contenir la pandémie. Grâce à cette facilité de découvert de 100 millions de dollars, nous nous assurons que les États africains sont en mesure d’accéder rapidement à des kits de diagnostic et autres fournitures médicales à des prix compétitifs auprès de fournisseurs africains et sur les marchés mondiaux », a déclaré Benedict Oramah, Président d’Afreximbank.

L’approvisionnement en kits de diagnostic et d’autres consommables médicaux s’effectuera par le biais de la Plateforme africaine de fournitures médicales (AMSP).

Ces fonds sont mis à l’usage des pays et gouvernements du continent africain dans le but de faciliter l’acquisition des fournitures médicales par l’entremise de l’AMSP sous la forme de limites de découvert pré approuvées pour chacun des gouvernements africains. Cette procédure donne aux pays contractants un accès facile et rapide aux matériels médicaux nécessaires à l’éradication de la maladie à Coronavirus, tout en  en diminuant le déficit de financement à court terme auquel les États africains peuvent être confrontés.

Le couvert (bancaire) est un moyen offert par une banque à une entreprise ou toute autre organisation, à l’instar d’un gouvernement, d’emprunter à court terme un montant maximum préalablement fixé et facture en retour des intérêts financiers à un taux déterminé d’avance.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Côte d’Ivoire : le gouvernement adopte le projet de budget 2021 évalué à 8 621 milliards de FCFA

Partagez l'info économique!! Le gouvernement ivoirien a adopté, ce mercredi 30 septembre, le projet de budget 2021 qui est évalué à 8 621 milliards de Francs CFA, un budget en hausse de 6,9% en comparaison aux premières prévisions inscrites au budget 2020. «[Cette nouvelle loi des finances va] contribuer à […]