Covid-19 : les infox désorientent plusieurs kinois

portaileco
Partagez l'info économique!!

Par Eddy Kazadi

Le coronavirus poursuit son chemin à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Deux semaines après le premier cas, le pays compte 36 cas et 2 décès, soit une moyenne de deux cas et demi par jour. Entretemps, les faussent informations ne cessent de se propager sur les réseaux sociaux et ne favorisent pas la lutte contre la propagation.

La dernière fausse information qui circule sur les réseaux sociaux est un message principalement partagé sur WhatsApp et Facebook interdisant le port d’une catégorie de cache-nez prétendument porteur du coronavirus importé de la Chine. Selon ce post, ces cache-nez auraient été à la base de la contamination de plusieurs personnes en Italie.  Un message qui n’est pas à prendre au sérieux.

Le gouvernement congolais devra prendre des mesures pour lutter également contre ces fausses informations en mettant à contribution les pages officielles de différents ministères et organisations gouvernementales pour contrer cette pratique qui désorientent une bonne partie de la population.

Il est important de signaler que les informations partagées sur WhatsApp et Facebook prônant les vertus de l’ail et les rayons du soleil pour éradiquer le virus sont aussi fausses. A ce jour, il n’y a aucun remède face à cette pandémie. La prévention reste la meilleure solution.

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique ;
  • Eviter le serrage des mains et les embrassades ;
  • Garder une distance d’au moins 1 mettre avec ses interlocuteurs ;
  • Porter un cache-nez ou masque de protection ;
  • Tousser dans le coude et d’autres gestes de prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Lualaba/covid-19 : le gouvernement provincial compte sur les entreprises minières pour mobiliser plus de 4 millions dollars

Partagez l'info économique!!Par Eddy Kazadi La province du Lualaba compte sur les entreprises minières présentes sur son sol pour aider dans la mobilisation de plus de 4 millions de dollars pour lutter contre la maladie à coronavirus. « Il s’avère ainsi très urgentd’accélérer la mise en œuvre du plan de riposte […]