Dette publique : 3,3 milliards de dollars inconnus du public alourdissent la note au Congo

portaileco
Partagez l'info économique!!

Longtemps méconnue du grand public à cause des recels des rapports à la société pétrolière nationale, une somme de 3,3 milliards de dollars vient corser l’addition de la dette publique en République du Congo. L’information vient de l’ONG internationale Global Witness dans son rapport du 27 janvier. Elle alerte sur de pratiques frauduleuses et la corruption dans le secteur du pétrole, lequel  secteur dissimilait ladite dette par la Société Nationale des Pétrole du Congo (SNPC).

Selon cette ONG, «La principale entreprise d’État congolaise, la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) a contracté un minimum de 2,7 milliards de dollars de dettes jusque-là confidentielles auprès de géants pétroliers, notamment Total, Chevron et Eni. »

Une situation qui tend à rendre davantage impossible le remboursement de la dette publique dans un pays déjà surendetté. « Au total, la dette publique congolaise pourrait ainsi grimper de 9,5 milliards à près de 13 milliards de dollars, soit un tiers supplémentaire par rapport aux dernières estimations du FMI », indique le rapport.

Face à cette situation où plusieurs documents ont été cachés depuis plusieurs années, lesquels ont été accessibles uniquement par la pression du FMI, l’on se demande si d’autres informations ne sont pas toujours recélées.

Rappelons que la République du Congo est économiquement très dépendante du pétrole dont il est le troisième plus grand producteur en Afrique Subsaharienne derrière le Nigéria et l’Angola.

Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : la baisse de la production ainsi que le taux de change à la base de la hausse du prix du sucre

Partagez l'info économique!!La baisse de la production de la sucrière de Kwilu-Ngongo, due aux mauvaises conditions climatiques serait à la base de la hausse du prix du sucre sur le marché. Cette thèse est soutenue par le Directeur de la sucrière Jean Arthur Pilot Lagesse. En outre, le taux de […]