Hôtellerie : la restructuration au sein de l’enseigne britannique Whitbread peut décimer 6 000 emplois

portaileco
Partagez l'info économique!!

L’univers de l’hôtellerie n’en a décidément pas fini avec sa descente en enfer. Les difficultés rencontrées durant l’apogée de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus produisent encore des effets et les employés des entreprises de ce domaine sont les dommages collatéraux.

Whitbread, maison mère des hôtels Premier Inn et  la plus grande chaîne hôtelière britannique et des restaurants Beefeater, envisage de supprimer 6 000 emplois, soit 18% de l’ensemble de ses effectifs par son plan de restructuration. Cela est dû au manque de fréquentation suffisante de ses succursales clouées par la Covid-19.

La chaîne britannique annonce, dans un communiqué, qu’elle va ouvrir une série de consultations dans le cadre de ce plan, souhaitant que la majeure partie de ses suppressions de poste au sein de ses entreprises soit des départs volontaires.

Ce plan de restructuration est annoncé au moment où la Brande Bretagne va mettre à exécution, dès ce jeudi 24 septembre, ses nouvelles mesures qui contraignent  notamment les bars et les restaurants à fermer à 22h et à n’offrir qu’un service à table.

Le secteur hôtelier est déjà durement touché depuis le début de la crise sanitaire. En effet, 100 000 suppressions d’emplois étaient déjà enregistrées, tandis que le gouvernement de la Grande Bretagne apportait encore son soutien aux entreprises pour la préservation des emplois, selon UKHospitality. Malheureusement, les choses n’évoluent pas positivement : 900 mille employés sont des chaises éjectables, a averti l’organisme de lobbying de ce domaine d’activité.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Mines : Kamoto Copper Company veut exploser ses records de production pour fin 2020

Partagez l'info économique!! La société minière Kamoto Copper Company (KCC), une des filiales de Glencore en RDC est en passe d’atteindre sa production maximale avec plus de 270 mille tonnes de cathodes de cuivres pour l’année en cours, indique le président de GLENCORE pour la filière cuivre en Afrique, Mark […]