Les réserves de change de la RDC toujours en dessous de la réglementation africaine

portaileco
Partagez l'info économique!!

Les réserves de change de la République Démocratique du Congo, qui se comptaient à 802,2 millions de dollars américains au 21 août 2020, demeurent en dessous des règles de contingence de l’Association des banques centrales d’Afrique en vigueur. Ces réserves ne représentent que trois semaines d’importation en ressources propres.

Du côté de la réglementation de l’organisation qui regroupe les banques centrales africaines, il faut avoir au minimum trois mois d’importation sur fonds propres dans ses réserves de change, qui sont en devises internationales.

Les réserves de change d’un pays sont une garantie d’importation qui assure de sa capacité à poursuivre les importations en cas d’un déficit financier. C’est ainsi que ces réserves sont préservées avec beaucoup de précaution.

Cette épargne permet également à une banque centrale, grâce à la quantité importante de devises qu’elle possède, de stabiliser le marché de change dans le pays. Si les réserves vont en décroissant, la voie est laissé aux changeurs de monnaie de spéculer sur le taux de change.

Depuis une évaluation à 1, 030 milliard de dollars en décembre 2019, les réserves de change de la République Démocratique du Congo sont en chute libre. Après avoir atteint 792,27 millions de dollars en fin du mois de janvier 2020, elles étaient remontées à 980,16 millions de dollars grâce au coup de pouce du Fonds Monétaire International, à travers une facilité de crédit rapide, en fin du mois d’avril 2020.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Les actions technologiques chinoises chutent alors que le rallye boursier mondial faiblit

Partagez l'info économique!!Les actions chinoises ont chuté et les contrats à terme sur actions américaines ont encore glissé après que le rallye record des actions mondiales cette année ait été brusquement renversé par une liquidation des actions technologiques. L’indice chinois CSI 300 des actions cotées à Shanghaï et Shenzhen a […]