Mesures contre le covid-19 : la compensation économique ne suit pas

portaileco
Partagez l'info économique!!

Par Eddy Kazadi

Les gouvernements national et provincial s’attèlent à freiner la propagation du covid-19 en vue de son éradication dans la capitale Kinshasa. Le gouverneur de la ville a notamment ordonné la limitation du nombre de passagers dans le transport en commun et autorisé uniquement la vente des produits alimentaires et de première nécessité dans tous les marchés de la ville de Kinshasa.

Dans cette lutte contre le coronavirus, les gouvernants congolais prennent certaines mesures sans prendre en compte la compensation économique à y apporter. Cela oblige la population qui observe déjà des mesures de restriction à payer le pot cassé. Pour le transport en commun, les usagers des taxis sont obligés de payer plus que d’habitude, sur la demande des conducteurs qui cherchent à compenser le nombre limité de clients par l’augmentation du prix du transport. La même chose est observée chez les taximen moto. Pour un motard, « le gouvernement devrait revoir à la baisse le prix du litre à la pompe pour compenser notre manque à gagner. » les conducteurs des bus et taxis se plaignent aussi du manque à gagner et demandent     aux propriétaires des véhicules de baisser le prix versement.

Quant à la mesure interdisant aux vendeurs de produits non essentiel à la survie quotidienne d’exercer leur commerce, la plupart de ces commerçants la vivent comme le confinement forcé. « Moi je vis au jour le jour. Si je vends ne-fût-ce qu’un sac à main, j’ai de quoi survivre maintenant qu’on me demande de rester à la maison, le gouverneur va-t-il nourrir ma famille ? », s’interroge une vendeuse de sacs pour dames dans le marché Vondo dans la commune de Makala.

Sans des mesures économiques pour compenser le manque à gagner d’une population pauvre qui vit au jour le jour, les gouvernements du pays et de la ville de Kinshasa auront du mal à faire respecter certaines mesures malgré la présence de la police déployée dans les grands carrefours.

Signalons qu’à ce jour, la République Démocratique du Congo compte 36 cas positifs au covid-19 dont 2 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Covid-19 : les infox désorientent plusieurs kinois

Partagez l'info économique!!Par Eddy Kazadi Le coronavirus poursuit son chemin à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Deux semaines après le premier cas, le pays compte 36 cas et 2 décès, soit une moyenne de deux cas et demi par jour. Entretemps, les faussent informations ne cessent de […]