Pressées par le temps, les grandes banques devancent les régulateurs dans l’évaluation des risques climatiques

portaileco
Partagez l'info économique!!

Face aux risques climatiques, les banques sont conscientes qu’elles doivent agir plus rapidement que les régulateurs. 54 banques centrales et investisseurs industriels réunis au sein d’un réseau ont entrepris de développer un nouveau cadre de gestion du risque climatique pour le secteur bancaire.  

« Le public est en droit d’attendre et s’attendra à ce que nous fassions en sorte que le système financier soit résilient et robuste face aux risques du changement climatique », a affirmé à ce propos, Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine. Une déclaration qui laisse entrevoir, selon plusieurs experts, l’adhésion prochaine de la Réserve fédérale à ce réseau d’évaluation des risques climatiques.

L’évaluation de l’impact du changement climatique sur le secteur bancaire répond à deux principales préoccupations : les pertes que pourrait subir le secteur en raison de ces risques et la difficulté d’intégration de ces risques environnementaux dans la prise de décision. « Il s’agit d’éviter l’appréciation erronée des actifs et celle des investissements. Nous avons besoin d’intégrer le paramètre climatique à ces prix », précise Ryan Bohn, co-responsable du conseil sur les risques climatiques pour les Amériques chez Ernst & Young LLP.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Min des finances : le calendrier semestriel des émissions des Bons du Trésor révisé

Partagez l'info économique!!Le ministre des finances Sele Yalaghuli vient de réviser le calendrier semestriel des émissions des Bons du Trésor pour le mois de février et mars. L’information est contenue dans un communiqué du ministre des finances datant du 1er février, signé par le ministre Sele Yalaghuli. Le calendrier révisé […]