Production de passeport : la FBNbank va encaisser les paiements au détriment de la SOFIbanque

portaileco
Partagez l'info économique!!

Cette petite lutte commerciale serait à la base du retard constaté dans la production et la délivrance des passeports congolais. Un choix devrait s’opérer pour départager les deux institutions bancaires. Mais enfin les violons se sont accordés. C’est finalement la FBNbank qui va encaisser les paiements, au détriment de la SOFIbank.

La décision du choix se concrétise par la correspondance du ministre des finances Sele Yalaghuli à la banque qui a finalement remporté le marché. En effet selon une correspondance du ministre, il est demandé à la FBNbank d’ouvrir un compte séquestre en vue  de recevoir le produit de la taxe sur la redevance du passeport.

« Je me réfère à l’Arrêté Interministériel n0 009/CAB/MIN/AFFET/2020 et n0 CAB/MIN/FINANCES/2020/121 du 10 novembre 2020, portant fixation du taux de la taxe et de la durée de la délivrance du passeport ordinaire électronique et biométrique ainsi qu’au contrat  n0 001/CAB/MINAFFET/MINFIN/LOCOSEM/2020 relatif à la production des passeports électroniques et biométriques de la République Démocratique du Congo. Je vous demande d’ouvrir dans vos livres un compte séquestre intitulé « Contrat Gouvernement-Locosem/Passeports biométriques », destiné à recevoir le produit de la taxe sur la délivrance du passeport ordinaire électronique et biométrique collectée par les banques agréées désignées à cet effet », renseigne la correspondance signée par Sele Yalaghuli.

Signalons que c’est le lundi 23 novembre que devraient débuter les opérations visant la production et la délivrance des passeports congolais.          

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : vers l’installation d’une usine de montage des bus d’ici avril 2021

Partagez l'info économique!! Le premier ministre Sylvestre Ilunga a échangé mardi 24 novembre, à la primature avec le responsable de la société Serve Air, Harish Jagtani et le ministre des transports et voies de communication, Didier Mazenga sur le projet d’installation d’une usine de montage des bus en République Démocratique […]