RDC : 50 millions de dollars américains pour faire revivre la MIBA

portaileco
Partagez l'info économique!!

La société minière de Bakwanga aura besoin d’une somme de plus de 50 millions de dollars américains pour pouvoir revivre, indique le député national élu du Kasaï-Oriental Albert David Mukeba lors de son passage ce mercredi 14 octobre sur la radio Top Congo.

« Aujourd’hui la MIBA reprend le souffle, je pense que la MIBA servira également de poumon pour le budget national, je demande à l’Etat congolais de pouvoir aider la MIBA avec une somme de plus de 50 millions de dollars américains. Que l’Etat fasse un effort pour payer cette somme-là afin d’aider la MIBA à pouvoir revivre. Vous aviez appris qu’il y a plus d’un mois que l’Etat congolais avait payé à la MIBA une somme de 5 millions de dollars américains, lesquels 5 millions ont aidé dans un premier temps à pouvoir payer le salaire des agents de la miba…»

A (RE)lire sur le même sujet : RDC : la MIBA reprend sa production ce mercredi 14 octobre

« La miba a payé deux mois de salaire des agents et le reste de l’enveloppe avait servi à l’achat de quelques matériels pour renouveler l’outil de production. C’est avec ces matériels-là que la miba relance aujourd’hui sa production en commençant par le tamisage des gravis qui étaient restés en stockage lors de l’arrêt de la machine et après cela on verra dans quelle mesure renouveler l’outil de production puisque le plus grand problème que la MIBA a c’est celui de l’outil de production qui est déjà pratiquement amorti qu’il faudra renouveler », s’est exprimé Albert David Mukeba

Par Gracia Bolengalio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Nigeria Mining Week : le secteur minier nigérian a besoin de la reconnaissance de sa progression

Partagez l'info économique!! « Ce dont le Nigéria a besoin, c’est que la communauté minière internationale commence à reconnaître ces étapes importantes. Le Nigéria a ouvert une nouvelle étape dans l’exploitation minière en s’adaptant à une bonne politique budgétaire et en disposant d’un gouvernement stable », a déclaré d’Emma Priestley, […]