RDC : Albert Yuma réélu président de la FEC

portaileco
Partagez l'info économique!!

Albert Yuma Mulimbi a été réélu pour la sixième fois président national de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) pour un mandat de 3 ans allant de 2020 à 2023. C’était à l’issue de l’assemblée générale élective du conseil d’administration de cette institution, tenue jeudi 26 novembre à Kinshasa.

Dans son mot de circonstance, Albert Yuma remercie le conseil d’administration de la FEC de lui avoir fait confiance et promet de travailler pour le développement économique du pays.

« Merci au Conseil d’administration pour m’avoir à nouveau témoigné sa confiance. Si j’ai décidé d’accepter à nouveau cette marque de confiance, c’est parce que dans le temps troublé que nous vivons, j’ai ressenti plus que jamais la nécessité de continuer à veiller aux destinées de notre grande fédération. Mon ambition en faveur du développement économique de notre pays est connue. Seule une institution forte, complètement détachée du souci de plaire ou de la crainte de plaire est capable de porter la défense des opérateurs économiques et plus largement du développement économique du pays », a déclaré Albert Yuma.

Signalons que trois candidats ont concouru à cette élection, dont Dieudonné Kasembo, Michel Sefu et Albert Yuma. Albert Yuma a été élu à l’unanimité par 119 membres ayant pris part à cette Assemblée pour un total de 2 575 voix.

De nationalité congolaise, Albert Yuma Mulimbi est né le 30 juillet 1955 à Kongolo (Katanga). Il est diplômé de l’Université Catholique de Louvain en administration et gestion financière, gestion des entreprises, sciences du travail, sciences économiques pures. A part la Fédération des Entreprises du Congo, il dirige également la Gécamines.

Par Gracia Bolengalio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Conjoncture économique : le marché de change reste sous contrôle

Partagez l'info économique!! Une fois n’est pas coutume. Généralement tenue chaque mardi, la réunion du comité de conjoncture économique s’est tenue le jeudi 3 décembre autour du premier ministre Sylvestre Ilunga, dans les locaux de la primature. Il ressort de cette réunion que la situation du marché de change demeure […]