RDC : « Cette année, le gouvernement n’a enregistré aucune dépense inéligible » (Sele Yalaghuli)

portaileco
Partagez l'info économique!!

Cette année, la République Démocratique du Congo s’est battue pour faire figure de bon élève en n’ayant enregistré aucune dépense inéligible. L’information émane du compte rendu à la presse du ministre congolais des finances Sele Yalaghuli, sur les échanges avec les responsables de la Banque Mondiale.

Le ministre congolais des finances Sele Yalaghuli a participé, ce jeudi 15 octobre par vidéoconférence, à des échanges avec Ghanem, vice-président de la région Afrique de l’Est et Australe de la Banque mondiale, accompagné de tout son staff et de l’équipe-pays. Trois points essentiels ont figuré dans les discussions entre les participants : Les différentes opérations de la Banque Mondiale en faveur de la RDC, les questions relatives aux dépenses inéligibles et la question sur l’appui budgétaire de 200 millions de dollars américains de la Banque Mondiale  à la RD Congo.

Sur le premier, relatif aux opérations de l’institution de Bretton Woods en République Démocratique du Congo, relève la quiétude dans la procession de décaissement.

« Le premier consistait à faire le tour d’horizon sur les différentes opérations de la Banque Mondiale en RDC qui s’avèrent satisfaisantes. Parce que le niveau du décaissement à mi-parcours jusqu’au mois de septembre se situe au niveau de 35% contre à peine 22% l’année passée. D’ici la fin de l’année, on pourrait atteindre approximativement les 40%. Les opérations sont en train de se dérouler dans les bonnes conditions », a rapporté le ministre.

Sur le deuxième point, l’on note que la RDC a fourni des efforts pour faire figure de bon élève, en ce qui concerne la diminution, voire l’absence de dépenses inéligibles.

« Deuxièmement, nous avons noté qu’il y a de moins en moins des dépenses inéligibles. Il s’agit des dépenses exécutées en dehors des règles fiduciaires, de passation des marchés… Le Gouvernement a eu à faire face à ces dépenses inéligibles. Cette année, le Gouvernement n’a enregistré aucune dépense inéligible », a poursuivi Sele Yalaghuli.

En dernier lieu, le ministre et les responsables de la Banque Mondiale ont abordé les questions relatives à l’appui budgétaire de 200 millions de dollars américains en faveur de la RDC.

« Et enfin, le troisième point, c’est l’appui budgétaire qui est en cours de préparation. La RDC est en cours de préparation d’un appui budgétaire de 200 millions USD américains avec la BM. Il y a un certain nombre de conditions suspensives sur lesquelles nous avons promis d’apporter des réponses précises à la BM pour accélérer la préparation de l’appui budgétaire de manière à l’avoir au plus tard au mois de décembre de cette année », a terminé son énumération.

Au cours de cet échange, la question du soutien financier de la Banque Mondiale pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo a été abordée. Selon le ministre des finances, cet appui est déjà acquis. Les deux parties ont déjà discuté des conditions de décaissement. Seule la question de la banque commerciale intervenante reste à solutionner. Une fois fait, un premier décaissement de 130 millions de dollars sera effectué à la fin de ce mois.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : le gouvernement envisage de lever 15 milliards de francs congolais sur le marché intérieur le mardi 20 octobre

Partagez l'info économique!! Le gouvernement congolais envisage de lever 15 milliards de francs congolais sur le marché intérieur, par l’émission des Bons du Trésor. L’information est contenue dans un communiqué du ministère des finances publié ce vendredi 16 octobre sur le site officiel du ministère. « Le ministère des finances annonce […]