RDC : La desserte en eau et en électricité, le gouvernement s’y implique

portaileco
Partagez l'info économique!!

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba s’est entretenu lundi 09 novembre avec le ministre des ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi Mubembe, le Directeur Général de la Régie de Distribution d’Eau (REGIDESO), Clément Mubiayi et le Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL), Jean Bosco Kayombo au sujet de la desserte en eau et en électricité en République Démocratique du Congo.

« La vérité est que Kinshasa s’est agrandie en peu d’années. Nous trouvons beaucoup d’habitants par rapport à la capacité installée de la desserte en eau. La capacité installée dans la ville avec 5 usines est de 550 mille mètres cube par jour que la capacité nominale. Pour le moment, après plusieurs années de fonctionnement, cette capacité n’est pas la même et avec la vétusté des équipements, elle est descendue. Face à cette situation, les habitants de Kinshasa ont maintenant besoin d’environ 1 million de mètre cube par jour. Il manque 450 mille mètres cube par jour. Le peu qui est à la disposition est de servir à la manière que vous êtes en train de voir », a fait savoir Clément Mubiayi au sortir de la réunion.

Il a par ailleurs rassuré que dans quelques semaines les conditions seront améliorées grâce à l’implication et l’intervention du gouvernement.

« Il y a des grandes usines en construction depuis l’année passée grâce au projet de 100 jours, nous avons commandé les groupes motopompes pour N’djili. Aujourd’hui, ces groupes sont à Kinshasa encore à la douane et l’autorité vient d’intervenir, on va sortir ces groupes pour les installer. Dans quelques semaines, ils pourront apporter une petite contribution dans l’amélioration des conditions. Il y a l’approvisionnement en produits chimiques qui posait problème mais l’autorité vient de s’impliquer et cela nous permettra d’avoir ces intrants de potabilisation de l’eau dans quelques semaines », a-t-il rassuré.

Concernant les difficultés en fourniture d’électricité, le DG de la SNEL a fait savoir au premier ministre de la réparation des pannes des machines du barrage hydroélectrique d’Inga et la nécessité de veiller à la maintenance de ces machines pour éviter d’autres désagréments.

Il sied de signaler qu’il est prévu dans 48 heures, une autre réunion pour examiner des solutions durables à ces problèmes.

Par Gracia Bolengalio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bons du trésor : une nouvelle adjudication de 15 milliards de francs congolais

Partagez l'info économique!!Le ministère des finances ouvre une nouvelle adjudication des bons du trésor ce mardi 10 novembre 2020, pour une valeur de 15 milliards de francs congolais (soit 7,5 millions de dollars américains). Ces Bons du trésor sont d’une échéance de trois mois et sont à souscrire avant 11h00 […]