RDC : le Conseil d’État fixe pour le 23 décembre l’élection du nouveau PCA de la FEC

portaileco
Partagez l'info économique!!

Après avoir annulé l’élection qui avait reconduit Albert Yuma à la tête de la fédération des entreprises du Congo (FEC) suite à la requête déposée par un candidat à cette élection pour cause d’irrégularité, le Conseil d’État vient de rendre public un calendrier d’activités pour l’organisation d’une nouvelle élection à l’issue de laquelle le nom du prochain PCA de la FEC sera connu.

Selon ledit calendrier du Conseil d’État, cette élection aura lieu le mercredi 23 décembre de l’année en cours.

Les dépôts des candidatures au secrétariat général de la FEC se tiendront du 16 au 17 décembre prochain, et l’examen de ces candidatures assorti de la publication d’une liste provisoire des candidats interviendra le samedi 19 décembre.

Le lundi 21 décembre sera le jour où chaque candidat aura la possibilité de déposer son recours. L’examen des recours et publication de la liste définitive est fixé au mardi 22 décembre et le mercredi 23 décembre se déroulera l’élection du Président du conseil d’administration.

Il sied tout de même de rappeler que dans une déclaration faite le lundi 30 novembre 2020, le conseil d’administration de la FEC avait dénoncé les irrégularités contenues dans la décision du conseil d’État, par la même occasion il a tenu à rappeler qu’elle est une association sans but lucratif organisée sous forme d’un syndicat patronal qui exerce des missions communes à la chambre de commerce et, elle ne s’est inscrite à aucun ordre professionnel puis ses actes échappent totalement au contrôle du conseil d’État.

Mechack Wabeno/IK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Deuxième vague de Covid : l’ODEP suggère des reformes pour faciliter le financement

Partagez l'info économique!! La deuxième vague de Covid est déjà dans nos murs. En dépit de l’attitude de doute des uns par rapport à la similarité des décisions des gouvernants de la RDC et ceux d’autres pays dont la France en particulier, et de l’esprit critique des autres sur l’inefficacité […]