RDC : l’Etat congolais doit verser près de 28 millions USD aux victimes des crimes de masse

Partagez l'info économique!!

L’Etat congolais doit verser 27 967 476 dollars américains à plus de 3 300 victimes des crimes de masse. C’est ce qui ressort d’une étude publiée mercredi 14 octobre par les ONG internationales opérant dans le domaine de la justice en RDC, Avocat Sans frontière Belgique, TRIAL international et RCN Justice et Démocratie.

« De 2005 à 2020, 52 jugements ont été prononcés par les juridictions nationales essentiellement militaires, de l’Est de la RDC, condamnant l’Etat congolais, civilement responsable au versement des dommages et intérêts aux victimes de crimes internationaux solidairement avec les autres condamnés. A ce jour, l’Etat congolais ne s’est honoré de son obligation de réparer que dans une affaire, celle de Songo Mboyo Cour militaire de l’Equateur, avec 7 membres des FARDC au paiement des dommages-intérêts de 165 317 USD au profit de 33 parties civiles. Or, d’après les données collectées, la justice congolaise a, au total ordonné le versement de près de 28 millions de dollars de dommages et intérêts à plus de 3 300 victimes. Ces réparations sont prononcées dans le chef de l’Etat congolais et des prévenus à titre solidaire », a révélé l’étude.

Notons que cette étude est intitulée  l’urgence pour la RDC de solder sa dette envers les victimes de crimes de masse et revoir sa politique de réparation.

Par Gracia Bolengalio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *