RDC : l’OPEC sensibilise les étudiants de l’ISTA sur la création d’entreprise

portaileco
Partagez l'info économique!!

L’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC) continue sa campagne de sensibilisation de la jeunesse congolaise sur l’entrepreneuriat. Après les jeunes de la dynamique umoja plus, l’OPEC a échangé, ce mardi 13 octobre avec les étudiants de l’institut supérieur des techniques appliquées (ISTA). Au cours de cet échange qui a coïncidé avec le lancement du programme « Café-Innovation-Entreprenariat et Technologie » de l’ISTA, l’OPEC a convié les étudiants de se tourner vers elle pour enclencher leur processus de création d’entreprise.

« Tout entrepreneuriat exige un plan d’affaires et l’OPEC dispose de tous les outils pour aider tout congolais à se lancer dans les affaires, et plus particulièrement les étudiants. Toute création d’une entreprise exige une formalité au guichet unique, mais l’étudiant entrepreneur est exempté de tous les frais », a indiqué le Dircaba du ministre des classes moyennes, petite et moyennes entreprises, parlant de la présentation de l’OPEC.

Présente lors de ce lancement du programme « Café-Innovation-Entreprenariat et Technologie, la vice-ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) Eliane Banga a exhorté l’étudiant à être un créateur d’emploi et non un demandeur. « Il faut que l’étudiant comprenne qu’après la formation, il doit être créateur d’emploi et non un demandeur.  Qu’il le crée non seulement pour les autres mais pour lui-même aussi », a-t-elle expliqué.

Ezechiel Biduaya, directeur général de l’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises estime que son organisation est importante pour les étudiants dans ce sens qu’elle les accompagne durant tout le processus de la création de leur entreprise, de l’idée à la matérialisation de leur entreprise. Pour les étudiants qui vacillent encore dans leur idée ou qui n’en ont pas, l’OPEC prévoit un échange autour de la question d’entamer le chemin de la normalisation.

« L’OPEC, comme je l’ai dit dans mon intervention est important pour l’étudiant dans la mesure où il met en place un processus d’accompagnement. Cet étudiant qui a aujourd’hui une idée ou qui n’en a pas, il ne sait pas comment il doit le faire. Mais lorsqu’il vient à l’OPEC, l’OPEC va au travers son processus, qui commence par l’étape d’échange d’idées avec l’étudiant. Après l’échange d’idées il y a la formation pour aider l’étudiant à trouver une idée d’entreprendre. À partir de cette idée, on va l’accompagner à avoir son plan d’affaire et finalement l’aider à solutionner éventuellement au niveau de compétition de plans d’affaires et l’accompagner également dans la matérialisation de son plan d’affaire. Donc Je pense qu’aujourd’hui l’apport de l’OPEC est indéniable pour accompagner l’étudiant à pouvoir matérialiser son projet », détaille le DG de l’OPEC.

Selon ses statuts, L’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises, OPEC en sigle, est un établissement public, de services, doté d’une personnalité civile et d’une autonomie administrative et financière. L’OPEC a été créé par la loi n°73-011 du 5 janvier 1973 telle que modifiée et complétée à ce jour par le décret n°09/44 du 03 décembre 2009. Il est l’organe technique du gouvernement en matière de la petite et moyenne entreprise (PME).  L’OPEC a pour mission de réaliser toutes études, de concevoir et mettre en œuvre toutes actions de nature à susciter le développement ou la création des PME, d’en améliorer l’efficience et la productivité de la défense.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : 50 millions de dollars américains pour faire revivre la MIBA

Partagez l'info économique!! La société minière de Bakwanga aura besoin d’une somme de plus de 50 millions de dollars américains pour pouvoir revivre, indique le député national élu du Kasaï-Oriental Albert David Mukeba lors de son passage ce mercredi 14 octobre sur la radio Top Congo. « Aujourd’hui la MIBA […]