RSA : suite à l’interdiction de vente de l’alcool, AB InBev suspend un investissement de 165 millions USD

portaileco
Partagez l'info économique!!

Au pays de Nelson Mandela, le premier brasseur mondial, AB InBev suspend un investissement de 165 millions de dollars. L’interdiction par le gouvernement sud-africain sur la commercialisation de l’alcool continue de gripper le milieu des affaires, et plus particulièrement les brassicoles.

Depuis l’apparition de la pandémie de Covid dans ce pays, les autorités ont déjà interdit à trois reprises la commercialisation des produits alcoolisés dans le pays. Par ces décisions, ils veulent réduire le nombre de fréquentations des hôpitaux par les patients accidentés en raison de l’excès de consommation de l’alcool, en vue de laisser plus d’espaces aux patients atteints de Covid.

Seulement, ces prohibitions récurrentes ne facilitent pas la tâche aux entreprises brassicoles qui ne cautionnent pas les raisons avancées par les autorités sud-africaines. Selon un communiqué de l’entreprise, cette somme était destinée à la modernisation des installations, au développement de l’innovation et à l’achat de nouveaux équipements.

En décembre 2020, le président Cyril Ramaphosa déclarait :

« L’industrie de l’alcool est un employeur important, un contributeur essentiel à l’économie… et ce n’est pas un secteur facile à réguler… Mais notre priorité, en ce moment, c’est de sauver des vies. Chaque matériel médical, chaque lit d’hôpital, chaque soignant, chaque bouteille d’oxygène doit être disponible pour sauver des vies ».

Sur le continent africain,  l’Afrique du Sud est l’un des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19. On compte plus de 27 mille morts dans le pays. En outre, le pays compte parmi les plus grands consommateurs d’alcool dans le monde. L’alcoolisme est un problème de santé publique.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

La BAD et la BEI signent un accord pour renforcer leur coopération en Afrique

Partagez l'info économique!!La Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont signé un plan d’action de partenariat commun pour renforcer leur coopération et leurs priorités mutuelles dans le développement, avec un accent fort et partagé sur la dynamisation des investissements publics et privés en Afrique. La […]