Textile : le Maroc augmente à 40% le droit additionnel sur les importations pour certains produits turcs

portaileco
Partagez l'info économique!!

Par une note circulaire du service  d’Administration des douanes et impôts indirectes du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, les agents de la douane marocaine étaient informés de l’augmentation du droit additionnel sur les importations sur les produits d’origine turque.

« Par circulaire n°6074/211 citée en référence, le service a été informé de l’augmentation du taux du droit d’importation additionnel appliqué conformément à la note circulaire n°5839/211, également reprise en référence, aux importations de certains produits de textiles et d’habillement originaires de Turquie. A présent, la loi de finances pour l’année budgétaire 2021, mentionnée en référence, prévoit l’augmentation du taux du droit d’importation à 40% pour certains produits soumis au taux 10% et de 17,5% dans le cadre du régime de droit commun », indique le communiqué.

De ce fait, les calculs sur led produits textiles en provenance de ce pays d’Europe doit être fait sur ces nouvelles bases pour se conformer à la nouvelle loi des finances pour l’année 2021.

« En conséquence, le droit additionnel ad-valorem susmentionné, appliqué à ces produits de textiles originaires de Turquie soumis aux droits d’importation actuels de 10% et 17,5% sera calculé sur la base du nouveau taux du droit d’importation de 40% », poursuit la même source.

La liste des produits de textiles soumis et d’habillement d’origine turque est également soumis au droit additionnel ad-valorem est par conséquent actualisée.

Par Eddy Kazadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Coopération : la Chine annule le remboursement des prêts en faveur de la RDC

Partagez l'info économique!! La flamme de la coopération bilatérale entre la République Démocratique du Congo et la République chinoise continue de briller. Dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays, la Chine a annulé ses prêts, sans intérêts, de la RDC qui sont arrivés à échéance en fin […]