Zimbabwe : Prospect veut réduire l’investissement nécessaire au développement du projet de lithium Arcadia

Partagez l'info économique!!

Fin 2019, Prospect a publié une étude de faisabilité pour le projet de lithium Arcadia au Zimbabwe. Elle prévoyait une usine de traitement d’une capacité annuelle de 2,4 millions de tonnes et une durée de vie de 15,5 ans. La société continue néanmoins d’explorer de nouvelles améliorations.

Au Zimbabwe, Prospect Resources veut réduire le capital initial nécessaire au projet de lithium Arcadia. Pour y arriver, la compagnie minière a annoncé, dans un communiqué publié le 30 mars, le choix de la firme australienne Lycopodium pour conduire une nouvelle étude de faisabilité actualisée.

Alors que la précédente évaluation datant de décembre 2019 prévoyait le traitement annuel de 2,4 millions de tonnes de minerai, Prospect a estimé en février dernier qu’un développement en deux étapes serait plus avantageux. Elle table désormais sur une usine de traitement d’une capacité annuelle de 1,2 million de tonnes dans la première phase, avant que la deuxième phase ne permette de doubler ce chiffre pour atteindre 2,4 millions de tonnes.

« Le plan de développement échelonné de 1,2 à 2,4 millions de tonnes par an réduit le temps nécessaire pour atteindre la production en diminuant les dépenses d’investissement et les besoins de financement […]. Cette stratégie de développement permet de minimiser les risques liés à l’exécution du projet », a commenté Sam Hosack (photo), DG de la compagnie.

Dans son travail, Lycopodium se concentrera donc sur cet aspect en supervisant notamment la construction d’une usine pilote et la réalisation de nouveaux essais métallurgiques. La société d’ingénierie basée à Perth concevra également l’usine finale de traitement et les infrastructures connexes. Les résultats de ces travaux seront disponibles au troisième trimestre 2021 et permettront d’obtenir un devis final du coût de développement du projet.

Pour rappel, l’étude de faisabilité réalisée fin 2019 a estimé à 162 millions $, le capital nécessaire pour développer Arcadia. La mine ainsi construite aurait une durée de vie de 15,5 ans, générant un EBITDA annuel de 168 millions $.

Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *